Créer mon blog M'identifier

Toi aussi quand tu seras maman…

Le 14 février 2013, 10:44 dans Famille 0

Toi aussi quand tu seras maman…

 

-Le siège arrière de ta voiture sera un véritable garde-manger (miettes en tout genre…)

-Tu penseras prendre une longue douche chaude pour te détendre et après seulement une minute un interminable «mamaaaaannnnnn» prononcé par un de tes chérubins te ramènera à la réalité

-La photo de ton profil sur ton réseau social préféré sera celle de toi et de ton (tes) enfants

-Tu parleras un peu beaucoup de tes enfants

-Tu seras en admiration devant chaque progrès (surtout pour le premier) de ta progéniture

-Les premiers jours de vie de bébé pour DORMIR tu opteras parfois pour le cododo

-Tu colleras un jour ou l'autre une tétine dans la bouche de ton nouveau né (on ne sait jamais il pourrait aimer ça...)

-Tu crieras, hurleras parfois même car il y a des moments où on a beau expliquer les choses ils ne comprennent pas (ou font semblant)

-Tu céderas pour un petit dessin animé le plus long dvd pour enfant pour avoir la paix

-Tu auras parfois recours à la négociation – « soit sage chez le médecin et en rentrant tu auras un petit bonbon »

-Tu leur donneras un morceau de pain (ou autre s'il n'y a plus de pain) juste avant de manger, pour les faire patienter DANS LE CALME

-Tu cuisineras parfois des pizzas, souvent des pâtes et des saucisses 

-Flash Mcqueen et Hello Kitty seront les principaux éléments de décoration de ta maison (voitures, vaisselles, housse de couette youpiiiiiiiiiiii)


-Le lavage des dents parfois tu oublieras


-Tu rêveras de confier ta marmaille pour avoir quelques jours de tranquillité et à peine seront-ils partis que tu auras déjà hâte de les retrouver


-Tu oublieras ce que c'est d'avoir une maison rangée pendant plus de 10 minutes


-Tu décideras de te mettre du vernis à ongle et avant que celui-ci ne soit posé 3 jours se seront écoulés!


-Si tu rencontres un génie ton vœux le plus cher ne sera pas de gagner à la loterie mais de dormir juste 12 heures d'affiler une fois par semaine


-Un dimanche tu te prendras pour une coiffeuse et tu exerceras tes talents sur un de tes enfants. Tu le rateras, évidemment...


-Tu oublieras ce que c'est de prendre l'apéritif avec des amis dans le calme, sans être interrompu toutes les deux minutes.

 

-Le rangement des jouets te prendra un temps fou 

-Lorsque une amie t’appellera une fois sur deux la conversation se terminera par un « je te rappelle » tellement il sera IMPOSSIBLE d’avoir une conversation tout simplement…

J'arrête là mais je pourrais continuer encore et encore et remplir des pages les unes après les autres...Qui a dit qu'avoir des enfants cela ne changeait pas vraiment la vie ? Le tout s'est de s'y faire et de garder le cap !
 
Des choses à ajouter ? Allez-y...

 

400_F_46089720_jOqcGjM4eVspEdsYZ3NaOO3Mlv1WOEmy.jpgFotolia

 

Le cododo, il ne passera pas par moi !

Le 12 février 2013, 08:52 dans Maternité 2

Il y a quelques temps de cela, avant d’avoir Am c'est-à-dire  avant d’avoir des enfants, je trouvais cela étrange ces parents qui dormaient avec leur progéniture.

En ce moment je suis à des kilomètres de cette pensée…

Tout  a commencé à la maternité. Je voulais absolument me reposer un maximum car je savais que le retour à la maison avec Am et Stram à gérer en plus serait peut-être difficile et qu’il fallait que je reprenne des forces au plus vite pour ne pas être à fleur de peau et me retrouver exténuée, impatiente et passer mon temps à crier pour telle ou telle raison (valable ou non). A la maternité j’avais donc décidé de garder Gram contre moi toute la nuit pour dormir un peu, voire beaucoup…Je prenais évidemment toutes les précautions nécessaires en terme de sécurité.

En rentrant à la maison cette petite bourrique ne souhaitait pas dormir dans son lit, à chaque fois que nous la posions au bout de quelques minutes, elle pleurait…Pour éviter de réveiller toute la maisonnée et permettre à Monsieur de dormir quelques heures avant de se rendre au travail je la prenais donc contre moi et nous nous endormions comme cela. Cela me semblait plus logistique qu’autre chose et me permettait entre autre de ne pas avoir à me lever entre les tétées…

Aujourd’hui elle ne va pas tarder à avoir 1 mois…et elle refuse toujours de dormir dans son lit. J’ai essayé quelques petites techniques mais sans succès, l’emmaillotage par exemple  (je vous en reparlerai)…J’avoue qu’en ce moment même si je suis fatiguée, je prends un réel plaisir à dormir avec elle, peut-être qu’elle le ressent d’ailleurs et que cela n’aide pas à la séparation nocturne. J'ai tout de même l'impression que le cododo est la solution pour m'octroyer de "bonnes" nuit de sommeil... Caler tout contre moi, je sens son parfum délicat, sa respiration me berce et la chaleur de son petit corps me sert de bouillotte. Nous nous endormons ainsi, toutes les deux, entre deux tétées.

Cependant, je me suis promise de ne plus pratiquer le cododo dès lors qu’elle aurait un mois, il me reste quelques jours pour en profiter et trouver LE truc qui fera qu’elle rejoindra son lit avec plaisir…J’ai besoin de votre expérince ! 

 

400_F_39167907_3Trs1dehdJedByv9MVRvHfswz1TPLNCE.jpg

 

Verser sa petite larme...

Le 11 février 2013, 13:19 dans Maternité 0

4 semaines. Cela fait bientôt 4 semaines que je suis rentrée de la maternité. Cela fait bientôt 4 semaines que cette petite valise trône devant le dressing de la chambre, toujours pleine. Ma valise de maternité, celle que j’ai eu tant de plaisir à préparer mais que je ne parviens pas à vider. Pas le temps ? Pas l’envie ?

Hier, je me suis enfin décidée, je me suis dit qu’après 4 semaines, il était venu le temps de la vider et d’en profiter pour retirer mes vêtements de grossesse de l’armoire pour laisser la place à mes autres fringues. Alors, je l’ai ouverte, j’ai pris les pièces les une après les autres pour les mettre dans le tas « à donner ».

A cet instant, des larmes se sont mises à couler le long de mes joues. Pourquoi ces larmes tout à coup ? Il me semble que même si je m’étais préparée à cette idée, j’ai du mal à m’avouer que c’est fini, que je ne porterai plus jamais ces vêtements, qu’il est temps de passer à autre chose, parcequ’il le faut ; c’est le moment de tourner la page et de passer à un autre chapitre de l’histoire. Comme si je devais faire le deuil de quelque chose, ce n’est pas simple mais j’y arriverai, petit à petit.

Même si durant cette dernière grossesse j’ai profité au maximum de chaque instant puisque j’étais consciente que ce serait la dernière, j’ai le sentiment de ne pas avoir suffisamment pris le temps de prendre soin de mon corps, de mettre en valeur ce joli bidon, de communiquer avec mon bébé à chaque fois qu’il se manifestait par un petit coup ;  le temps est finalement passé vite, très vite.

Quelques instants plus tard, j’ai redécouvert mes fringues, celles que j’avais rangées depuis des mois dans une malle, celles que j’avais presque oubliées et finalement j'étais contente de les retrouver. Puis, je suis sortie de la chambre et je les ai vus. Et, tout à coup, tout est devenu plus clair dans ma tête, logique même. Il faut que maintenant je prenne le temps de profiter et d’accompagner mes trois petits amours jour après jour…d’être patiente et disponible pour eux, plus que pendant cette dernière grossesse.

3…c’est ce que nous voulions…

 

400_F_48622406_sAMBa5QbKUhiG6pANpuznqfq7FMQ9mRr.jpg

 

Voir la suite ≫